fbpx

VISITE AUTO-GUIDÉE DE L’HÉRITAGE DES TULIPES | ARRET 6

Le début du festival au « Jardin des tulipes du festival »

1953

En 1953, le Festival canadien des tulipes est né. Depuis sept décennies, le Festival a accueilli des membres de la royauté, des chefs d’État et a salué nos anciens combattants.

C’est la mission du « Canadian Tulip Legacy », un organisme de bienfaisance enregistré au niveau national, d’assurer que ce festival, et le cadeau royal néerlandais de tulipes restent gratuits pour tous, pour toujours.

«Nous avions toutes ces tulipes et je me suis dit qu’elles appartenaient à tous les Canadiens, alors j’ai pensé que nous devrions créer un festival des tulipes.»

— Malak Karsh, fondateur du Festival canadien des tulipes

Carte de la visite à pied

L'histoire

Notre fondateur, Malak Karsh

Malak Karsh, le visionnaire à l’origine du Festival canadien des tulipes, a immigré au Canada d’Arménie (auparavant la Turquie) en 1937. Photographe de renom, Karsh a capturé l’essence du Canada d’un océan à l’autre, mettant en valeur les paysages à couper le souffle et le patrimoine culturel de la nation. Son amour profond pour son pays d’adoption lui a valu de nombreuses récompenses, dont le prestigieux titre d’Officier de l’Ordre du Canada en 1996.

Parcourant le Canada de long en large, Karsh a méticuleusement documenté ses merveilles naturelles et ses lieux emblématiques, immortalisant des scènes telles que les édifices du Parlement à Ottawa, les légendaires draveurs sur les rivières Gatineau et des Outaouais, et le pittoresque ruisseau Patterson dans le Glebe. De la beauté sauvage de l’Arctique canadien aux côtes sereines des provinces atlantiques, l’objectif de Karsh a capturé la beauté diversifiée de la nation, laissant une marque indélébile sur la photographie canadienne.

Profondément attaché à Ottawa, Karsh a fièrement inscrit le mot « Ottawa » sur chacune de ses photographies, témoignant ainsi de son lien avec la capitale nationale. Parmi ses nombreuses photographies, ses images de tulipes, offertes par les Hollandais, ont eu une grande résonance dans tout le pays, suscitant un intérêt généralisé pour ce symbole floral de l’amitié.

Animé par sa passion pour les tulipes et inspiré par le cadeau hollandais, Karsh a proposé à la Chambre de commerce d’Ottawa l’idée novatrice d’un festival des tulipes. Sa ténacité et son engagement inébranlable ont porté fruit en 1953 lorsque le premier Festival canadien des tulipes est devenu réalité, unissant les communautés et célébrant le lien durable entre le Canada et les Pays-Bas.

Chronologie du festival

  • Automne 1946 – 100 000 bulbes de tulipes sont offerts au Canada par la reine des Pays-Bas en guise de remerciement.
  • Automne 1946 — Des bulbes royaux sont plantés sur la colline du Parlement et à d’autres endroits par le prédécesseur de la CCN, la Commission du district fédéral.
  • Printemps 1947 — Ottawa et le Canada découvrent la beauté de 100 000 tulipes en fleurs.
  • 1947 — 1952 — La Commission du district fédéral augmente le nombre de parterres de tulipes. La popularité des parterres de tulipes augmente d’année en année au printemps.
  • 1953 Le Festival canadien des tulipes est fondé par la Chambre de commerce d’Ottawa et inspiré par le célèbre photographe Malak Karsh, dont les photos emblématiques des tulipes d’Ottawa ont valu à la ville une renommée internationale. 
  • 1958 : Le Premier ministre John Diefenbaker préside la cérémonie d’ouverture.
  • 1961 : Le Premier ministre Diefenbaker, le gouverneur général Vanier et le président américain John Kennedy se rencontrent pour des entretiens pendant le Mois des tulipes.
  • 1967 : La reine Juliana des Pays-Bas effectue une visite royale au festival.
  • 1968 : Le Premier ministre Pierre Trudeau ouvre le Festival en coupant le ruban de tulipes tout en mâchonnant la tige d’une tulipe Golden Melody.
  •  1970 : À l’occasion du 25e anniversaire de la libération de la Hollande, les Canadiens d’origine hollandaise offrent au Canada un orgue de concert de 1500 tuyaux.
  • 1972 : Liberace ouvre le Festival canadien des tulipes par un concert de piano.
  • 1982 : Le Festival célèbre le 150e anniversaire de l’ouverture du canal Rideau avec « Aqualude ». 
  • 1987 : Alanis Morissette, star canadienne du rock âgée de 12 ans, fait ses débuts au Festival canadien des tulipes.
  • 1990 : Le Festival canadien des tulipes est à l’origine de la création de jardins d’amitié dans 20 pays.
  • 1993 : Un char du Tournoi des Roses de Pasadena, en Californie, mettant en vedette la Rose Queen, se joint à la flottille du canal Rideau.
  • 1995 : La princesse Margriet des Pays-Bas revient à Ottawa pour inaugurer officiellement le festival, qui célèbre les bonnes relations entre son pays et le Canada, sous le thème double de « L’amitié qui a fleuri » et du 50e anniversaire de la libération de la Hollande de plus de deux millions de tulipes supplémentaires plantées dans le cadre du défi des tulipes du millénaire.
  • 2000 : « Tulips 2000— A Capital Celebration » est une vitrine florale spéciale du millénaire pour les concepteurs floraux du monde entier, et présente la floraison de plus de deux millions de tulipes supplémentaires plantées dans le cadre du défi des tulipes du millénaire.
  • 2005 :  « Une célébration de la paix et de l’amitié » célèbre le 60e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et le don de tulipes par les Néerlandais.
  • La tulipe est proclamée fleur officielle d’Ottawa lors du festival.
  • 2010 : « Liberation » célèbre le 65e anniversaire de la libération de l’Europe à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
  • 2016 : Une célébration de l’amitié a lieu alors que Canadian Tulip Legacy dévoile la sculpture Princesse Tulipe qui est maintenant exposée en permanence au Centre Shaw d’Ottawa.
  • 2017 : L’édition du 65e anniversaire présente la tulipe Canada150 et la campagne « Une tulipe — Un Canada » pour le 150e anniversaire du Canada.
  • 2020 : Le Festival canadien des tulipes célèbre Libération75 du 8 au 18 mai 2020, la première année de la pandémie de Co-Vid 19. 
  • 2021 : Pour la deuxième année consécutive, le Festival canadien des tulipes distribue des dizaines de milliers de tulipes en remerciement aux travailleurs de première ligne dans toute la région.
  • 2022 : Notre 70e anniversaire — Jubilé de platine a vu la princesse Margriet revenir à Ottawa et au Festival.
  • 2023 : Hommage aux 100 ans de la Réserve navale avec le NCSM Carleton, qui présente un spectacle nocturne de son et lumière, « La bataille de l’Atlantique ».
  • 2024 :  Célébration des 100 ans de l’Aviation royale du Canada.
  • 2025 : 80 ans de libération avec l’Armée canadienne.

Tulipes dans ces plates-bandes

« Versaci »

La tulipe frangée « Versaci » est une variété qui confère une essence d’élégance et de romantisme à tout environnement. Leur couleur rouge-vermillon frappante, associée à des bords frangés exquis, contribue à une apparence sophistiquée et raffinée. Au-delà de simples fleurs, ces tulipes font une déclaration de style — parfaites pour assembler des bouquets romantiques ou pour ajouter une touche luxueuse aux arrangements floraux dans les chambres à coucher.

 


« Flaming Parrot »

Sélectionnée comme la tulipe « Rescue » 2024 de l’ARC, la tulipe « Flaming Parrot » est une tulipe captivante à la forme fantaisiste. Elle présente des pétales jaune primevère ornés de flammes cramoisies et d’une frange délicate aux extrémités. Lorsque la grande fleur se déploie sous les rayons du soleil, elle s’ouvre si largement qu’elle s’aplatit presque, révélant ses couleurs brillantes et vibrantes.

 


« Yellow Fabio »

La fleur du bulbe de tulipe « Yellow Fabio » est une tulipe jaune d’or, vibrante et joyeuse, avec un bord frangé. Le cœur, le pistil et les étamines sont tous ornés de teintes jaunes. Les bulbes de tulipe Crispa, ou tulipes à franges sont originaires d’Asie centrale, la forme frangée étant apparue spontanément en 1930.

 

 


« White Triumphator »

Les fleurs de « White Triumphator » se déploient dans une teinte ivoire avec une touche de jaune crémeux, se transformant en un ton ivoire constant. Remarquablement grandes et durables, ces tulipes incarnent la tulipe classique. Les pétales pointus et réfléchis et la silhouette gracieuse de « Triumphator » continuent de captiver, ce qui en fait un favori intemporel.

 


 

Aidez à soutenir la programmation future en faisant un don